Spiaggia dei conigli

Spiaggia dei conigli, Lampedusa – 2015
Papier, feutre et ventilation

L’ensemble de dessins qui compose Spiaggia dei conigli et représente la Plage de Lampedusa, animé par l’air soufflé d’un ventilateur, aborde la notion de paysage sous de multiples sens. Per se, comme un espace frontalier en raison de sa géopolitique, Lampedusa, est le Sud du Nord – ou encore mieux dit- le Nord du Sud. C’est en définitive, une zone frontalière, condition territoriale souvent étudiée par l’artiste. Terres rêvées, les plages paradisiaques de l’île italienne se convertissent en un Paradis métaphorique où les courants de la Méditerranées tirent au sort la mort, comme si d’un jeu il s’agissait. Des décors comme celui ci supposent un destin, la fin d’un chemin, le transit, l’errance, le nomadisme ou le déplacement, des circonstances qui conditionnent la vie de l’être humain.