Recordando Experiencia

TOPOGRAPHIE DU SOUVENIR, 2009 – 140/220 cm
Série de six dessins
Dessins réalisés aux crayons de couleur

La série topographie du souvenir s’interroge sur les mécanismes de rétention d’expériences permettant la construction d’un homme.
Chaque dessin, associe la silhouette d’un immigrant, au terrain topologique que celui ci a traversé pour se rendre de sa ville natale à son lieu de résidence actuel.
En fonction des trajets effectués, les silhouettes renferment des morceaux de montagne, des bribes d’océan ou de rivières…
L’oeuvre est composée de quatre dessins représentant chacun un individu.
Les quatre dessins portent le nom du participant ainsi que sa ville d’origine et sa ville actuelle.
La silhouette est dessinée à taille réelle, dans ce cas, elles respectent les proportions de Darja, Ismaïl, Andreï et Tamir.
Une fois la silhouette réalisée nous lui ajoutons les courbes de niveaux associés au trajet effectué par le participant. La tête représente sa ville d’origine, ses pieds le bout du trajet, le corps est le chemin emprunté pour aller d’un point A à un point B.
Par exemple : Ismaïl • Casablanca/Madrid
Le corps est composé d’une mosaïque formée par des fragments de couleurs rencontrées lors du trajet, comme si chaque expérience accumulée permettait de donner naissance à un paysage, une identité. Les dessins sont réalisés de manière empirique, comme on peut le voir sur les croquis à droite.