Habitar la Frontera

HABITAR LA FRONTERA – 2013 – Dimensions variables
Habitar la frontera, est une installation composée d’une table panoramique et d’un ensemble de 350 personnages dessinés et découpés sur papier cristal.
Les deux oeuvres sont présentées en vis à vis, instaurant un dialogue autour des questions de migration.
La table panoramique (ou d’orientation) très utilisée en montagne pour permettre aux marcheurs de s’orienter et de contempler l’horizon, propose ici de mettre en relation données sociales et paysage montagneux. On y découvre le dessin à l’encre d’une chaîne de montagne imaginaire où chaque sommet devient le reflet du nombre d’immigrés dans le monde, d’une année comprise entre 1990 et 2010. (les données graphiques proviennent du site http://www.unhcr.org)
Les silhouettes quand à elles, transitent sur les trois murs de la salle en une bande de 20 centimètres de hauteur, armées de sacs, de valises et de paquets, elles invitent le spectateur à les suivre dans une déambulation contemplative.
Afin de simuler l’idée de mouvement, les différents personnages sont tous indépendants et fixés au mur à l’aide d’aiguilles de manière à mettre en perspective ces acteurs